L'acide pélargonique, l'alternative écologique au glyphosate

Disponible chez:

Sûr pour l'humain et pour l'environnement, efficace contre les mauvaises herbes !

Ecologische onkruidbestrijdingRécemment, il y a eu beaucoup de remous autour des herbicides à base de glyphosate.

Le gouvernement a même interdit l'utilisation de ces herbicides par des particuliers.

Devez-vous pour autant rester éveillé face aux mauvaises herbes qui continuent de pousser dans votre jardin ?

Non, ne vous inquiétez pas ! Il existe des alternatives écologiques qui permettent de lutter efficacement contre les mauvaises herbes.


 

Un contrôle des mauvaises herbes respectueux de l'environnement jusqu'à la racine

Les désherbants à base de la substance active acide pélargonique sont inoffensifs pour les mammifères et pour la vie du sol.

L'acide pélargonique est un acide gras organique d'origine végétale. Il est naturellement présent, par exemple, dans les géraniums et convient à la lutte contre les chardons, le pissenlit, les orties, les herbes cultivées, les mauvaises herbes à larges feuilles, la mousse, les algues, etc.

L'acide pélargonique est un herbicide de contact. Au contact des mauvaises herbes, toutes les parties vertes de la plante seront tuées.

C'est pourquoi vous ne devez pulvériser l'acide pélargonique que sur les mauvaises herbes elles-mêmes, car il n'affecte pas le sol. C'est ce qu'on appelle un désherbant à action foliaire.

L'acide pélargonique pénètre dans les feuilles des mauvaises herbes et détruit les membranes cellulaires de la plante traitée. L'humidité s'écoule des cellules de la plante et les mauvaises herbes se dessèchent.

Dans les 3 heures qui suivent le traitement, ce désherbant écologique obtient déjà un résultat visible.

L'acide pelargonique face au glyphosate. 

Entre-temps, il est clair que les désherbants à base de composants naturels fonctionnent aussi très efficacement.

Dans le tableau ci-dessous, nous comparons les produits à base de glyphosate (qui n'est plus vendu) et d'acide pélargonique.

Les deux variantes sont efficaces contre les herbes et les mauvaises herbes à feuilles larges, mais il existe par ailleurs de nettes différences.

  Glyphosate (n'est plus vendu) Acide perlargonique
 Fonctionnement endéans 6 jours 24 heures
 Lutte contre la prêle (queue de chat) Non Uniquement en surface
Combat la mousse Non Oui
Protège les graminées et les feuilles larges contre les mauvaises herbes  Oui Oui
Durée de fonctionnement max. 6 semaines 3 semaines

N'utilisez pas de javel, de sel ou de vinaigre comme désherbant

En raison de l'interdiction de l'utilisation de l'herbicide glyphosate, de nombreux jardiniers sont à la recherche de méthodes alternatives. 

Utilisez la javel, le sel ou le vinaigre comme herbicide n'est pas une bonne idée :

  • La substance active de la javel, l'hypochlorite de sodium, est très toxique pour toute vie dans l'eau et le sol. C'est nocif pour l'homme lorsqu'inhalé et en contact avec la peau.
  • Le vinaigre et les herbicides à base d'acide acétique sont nocifs pour les organismes aquatiques. Vous ne devez pas les utiliser à proximité des cours d'eau, des égouts et des canalisations. Le vinaigre est également nocif pour les abeilles et ne peut donc pas être utilisé à proximité de plantes à fleurs ou pour détruire des plantes à fleurs, car c'est là que les abeilles trouvent leur nourriture.
  • Le sel semble inoffensif, mais avec une utilisation régulière, le sol se salifie. Par conséquent, seules les plantes qui aiment le sel survivent et le nombre d'espèces végétales diminue. Si l'on utilise du sel, les arbustes et les arbres du voisinage finiront par mourir. Le sel s'accumule dans le sol et crée un environnement physiologiquement sec. C'est pourquoi l'utilisation du sel peut être considérée comme une forme de pollution des sols.

Vous souhaitez lutter contre les mauvaises herbes dans votre jardin de manière écologique ?

Demandez à votre expert Horta un désherbant à base d'acide pélargonique.