Protéger ses buis de la pyrale du buis

Disponible chez:

Ces dernières années, un nombre croissant de jardins ont été touchés par un fléau d’origine asiatique : la pyrale du buis. Moyennant un suivi rigoureux et une lutte appropriée contre la chenille responsable, vous pouvez cependant encore sauver vos magnifiques buis.

Cycle de vie de la pyrale du buis

 



1. Papillon : pond des oeufs (800 en deux semaines)
2. Chenille : le papillon se transforme en chenille, risque de dégâts de morsure
3. Papillon : redevient un papillon
 

Plusieurs générations de pyrale du buis s'enchaînent pendant une seule saison. Gardez à l'oeil vos plantes et vérifiez qu'elles ne soient pas touchées par le fléau. Dès que vous constatez les premières traces de la pyrale du buis, agissez immédiatement en conséquence.

Les dommages causés se reconnaissent facilement. Des sortes de toiles et feuilles brunes apparaissent, avant tout sur les branches.

Sur une plante, plusieurs chenilles se manifestent, qui en grandissant, mangent une plus grande quantité de feuilles. Ces chenilles, jaunes-vertes à tête noire, hibernent entre les feuilles. Elles se réactivent fin avril - début mai, dès que les températures atteignent les 10°C.

Quelques temps après, les pyrales pointent le bout de leurs ailes. Ces papillons de nuit avec des ailes triangulaires à bord noir constituent la deuxième génération de la pyrale du buis. Ils entrent en activité de début août.

Buxusrups     Buxusmot

C’est lorsque les chenilles grignotent les feuilles que vous pouvez les combattre le plus efficacement. Vous avez jusqu’au changement en chrysalide pour lutter contre les chenilles ravageuses au moyen d’un produit phytopharmaceutique biologique ou chimique. Vaporisez le produit jusqu’à l’intérieur de l’arbuste et répétez le traitement régulièrement en cas d’infestation majeure.

Une fois le changement en chrysalide amorcé, vers la fin mai, votre seule option pour limiter la propagation de la pyrale du buis consiste à couper les foyers de cocons de chrysalides et à éliminer ainsi les chenilles et les parties abîmées de la plante. Débarrassez-vous des toiles, des déchets de taille et des chenilles dans un sac correctement fermé destiné aux déchets résiduels. Vous éviterez ainsi de voir les chenilles s’échapper et s’attaquer à nouveau aux plantes. Continuez de surveiller vos buis jusqu’au début de l’hiver suivant, car la pyrale du buis connaît plusieurs générations par an.

Les produits que nous proposons ici sont sans danger pour les oiseaux.

 

Surveiller et attraper la pyrale du buis

Le moyen de lutte le plus efficace et le plus écologique est de repérer la pyrale du buis à temps ainsi que de l’attraper. Horta propose pour ce faire plusieurs solutions.

Comment les attraper ?

Pour ce faire, nous vous proposons les produits suivants :

Piège à phéromones DCM CYDALIMA® de DCM

Moyen de lutte efficace pour piéger et attraper la pyrale du buis

✔ Le produit DCM Cydalima-Phéromone® contient deux capsules de phéromones qui attirent la pyrale
​Les capsules se combinent avec le piège Delta-Trap de DCM. En mai, accrochez le piège avec une bande de glu correspondante qui comporte la première capsule et ce, à proximité du buis. Conservez la deuxième capsule au frigo et utilisez-la en juillet-août afin de limiter la deuxième période de vol de la deuxième pyrale.

✔ Placez les capsules fermées dans le piège à phéromones DCM (à acheter séparément)

✔ Accrochez le piège à proximité du buis

 

Solabiol BUXatrap
Ce produit écologique a des résultats incroyables et agit tout comme le piège à phéromones de DCM + Phéromones Cydalima DCM Cydalima contenant des phéromones. Ils ne renferment pas de poison.

Se débarrasser de la chenille

En cas de dégâts plutôt légers, les chenilles et cocons se retirent facilement avec la main. Vous pouvez également les enlever de la plante à l'aide d'un bâton ou les attraper avec du film plastique. Nous conseillons de bien le fermer et de le jeter avec le reste des déchets.

✔ Pyrethrum : 100 % naturel 


Il s’agit d’une substance active qui élimine rapidement les insectes aspergés. Chez Horta, vous trouverez plusieurs moyens de lutte à partir de pyrethrum, dont le spray Pyrethro-Pur.

Ce produit, 100% naturel, créé à partir de pyrethrum et de l’huile de colza, agit efficacement par le contact et intervient à tous les niveaux (oeuf, larve ainsi que le stade d’adulte). Grâce à l'huile de colza, votre plante brille.

 

 Vaporisez tous les côtés en n'oubliant pas le dessous des feuilles. Par la suite, un traitement secondaire sera recommandé 1 à 2 semaines plus tard.

 

✔ Le spinosad : action indirecte  
 

Le spinosad est un nouvel insecticide d’origine bactérielle. Il est produit par une bactérie vivant dans la terre.

Ce produit écologique agit contre les chenilles, mineuses, mouches du chou, etc. Les insectes meurent suite à un contact indirect avec le spinosad, en touchant les feuilles traitées ou en les mangeant. 
Répandez l’insecticide sur la plante à traiter ainsi qu'à l’intérieur. Assurez-vous que toutes les parties aient été arrosées. Répétez l’action si votre buis est fortement touché. 

Edialux conserve® garden combat les chenilles, doryphores, mouches mineuses, mouches du chou, psylles dans les cultures maraîchères, fruitières et ornementales. Ce produit bio agit sur le système nerveux des insectes par contact et  ingestion.

 

✔ Nématode contre la pyrale du buis

Protection naturelle contre la pyrale et ses larves. Les nématodes s'immiscent dans ces dernières. Il s'agit d'une solution durable.
Les nématodes tuent uniquement les larves et non le buis.
Demandez conseil à nos experts.

 Rétablissement de votre buis


Le buis est connu pour sa capacité à se rétablir. Grâce à un suivi et un traitement appropriés, les plantes attaquées parviendront à récupérer. Elles ne doivent donc pas être enlevées
Après avoir traité le buis (en chassant ou en attrapant la pyrale du buis ou la chenille), attribuez-lui de la nourriture supplémentaire, à titre d’exemple, de l’engrais foliaire Olega® Vert de DCM. Il accélère son rétablissement. 

DCM Olega® s’applique de mars à octobre.

Un buis en bonne santé ? Maintenez-le en forme !


Votre arbuste n'a pas eu la visite de la pyrale du buis ou ce dernier a bien récupéré ? Excellente nouvelle ! 

Afin d'éviter l'année prochaine, un nouveau fléau, arrosez votre plante d’une fine couche de DCM Vitasilica®. Cette dernière prévient les maladies et insectes. À base de lave, DCM Vitasilica® forme une barrière physique qui protège la plante. Ce produit, 100 % naturel, renforce ses feuilles et immobilise les insectes. Bon à savoir : un buis robuste attire moins facilement la pyrale du buis. Agir préventivement est donc LA solution. 

Utilisez la poudreuse de DCM pour répandre la lave sur le buis et pulvérisez-en régulièrement (surtout lorsque le temps est humide). 
 

Chez Horta, nous optons toujours pour des solutions écologiques et biologiques. Toutefois, si le fléau se propage fortement et vous hésitez à utiliser des produits chimiques malgré tout (à utiliser vraiment en dernier recours), demandez conseil auprès de nos experts. Ils vous proposent une solution sur mesure.